NOS REALISATIONS

This slideshow requires JavaScript.

Le « Schlossberg », projet phare de l’association

Outre les interventions et chantiers sur le site de Wesserling, autour du lac de Kruth-Wildenstein et dans les communes, l’association souhaite développer, en lien étroit avec le Syndicat Mixte du Barrage de Kruth-Wildenstein,  un projet social, patrimonial et touristique de mise en valeur des ruines du château du « Schlossberg ».

Situé entre les communes de Kruth et Wildenstein, derniers villages de la Vallée, le château surplombe aujourd’hui la route sur le côté est d’une centaine de mètres. Du côté sud, la vue est superbe sur les villages environnants. Au nord, se dessine le lac de Kruth-Wildenstein.

  A ce jour, le site n’est ni classé, ni inscrit. Il appartient au département du Haut-Rhin. Ce dernier a fait réaliser il y a une dizaine d’années des travaux d’urgence sur une partie des remparts qui menaçait de s’écrouler. Le site est géré par le Syndicat Mixte du Barrage de Kruth-Wildenstein.

Des vestiges patrimoniaux à valoriser

Les vestiges dateraient pour la plupart de la reconstruction du château au XVIe siècle. Peu d’éléments historiques subsistent pour apprécier la nature et le type de constructions supportées par le site. On peut néanmoins distinguer 3 entités, qui comportent des vestiges de grande valeur : l’enceinte,  le dispositif d’accès, les structures internes à l’enceinte Faire du château de Wildenstein un site culturel attractif
L’objectif n’est bien entendu pas de reconstruire le château tel qu’il pouvait être au XVIe, mais de mieux mettre en valeur les ruines afin de rendre plus aisée la lecture du site.  Le projet donnera lieu à un chantier d’insertion qui utilisera les méthodes et le savoir-faire du XVIe. Les différents corps de métiers de l’époque intervenant dans la construction d’un château fort seront représentés et donneront lieu, en saison touristique, à des animations et des reconstitutions historiques.
Le projet de valorisation patrimoniale du château de Wildenstein est un projet qui s’inscrit dans le très long terme, étant donné la priorité donnée aux méthodes de restauration utilisant un savoir-faire ancien.  

Depuis
 l’été 2006, un chantier durant la période estivale est mis en oeuvre sur le site. Sous les conseils avisés d’un architecte du patrimoine, le chantier a pour objectif de sécuriser et rendre plus aisé le sentier d’accès,  restaurer des murs en pierres sèches, dégager et consolider les piliers de la barbacane et les murs d’enceinte.Des formations pour réaliser des travaux encordés sont organisées sur le site depuis 2011.

Association chantier d'insertion